rose Lilli Marlène (Marleen)


Lilli Marleen

Rosier buisson à fleurs en bouquets (Floribunda) obtenu par Kordes en 1959.

Hauteur 60cm. Fleurs rouge velouté très vif, bien pleines. Rosier  vigoureux, trapu de bonne tenue.

(Le jardin des roses, Pierre Montagne, éd. Rustica, 1995)

 

Lilli Marlène

Alliant une couleur soutenue et une floraison très remontante, ce petit rosier buisson a fait sensation lors de sa création vers la fin des années 50. Il doit son nom à l'héroïne d'une célèbre chanson de la seconde guerre mondiale.

Comme tous les rosiers de son groupe ce rosier aie le plein soleil. Il peut cependant accepter un peu d'ombre, mais il est alors moins florifère. Très rustique, il supporte le vent.

Ses atouts : Obtenu à la fin des années 50 par Wilhelm Kordes, célèbre obtenteur de rosiers, ce rosier semble armé pour une très belle carrière. Il se distingue par sa rusticité (résistant au froid) et par sa résistance aux maladies ; il est, en particulier, assez peu touché par l'oïdium. C'est ce qui explique un succès qui ne s'est jamais démenti. De taille modeste, 50 à 70cm, il convient donc aux premiers rangs de massifs...

Les fleurs rouge pourpre velouté, à cœur jaune, s'épanouissent à partir du mois de juin, et l'arbuste peut en compter jusqu'à 15 en même temps...Après l'explosion initiale, la floraison se prolonge jusqu'en automne, à condition d'éliminer les fleurs fanées.

Associations :

Associez-les à des rosiers buissons de couleurs différents, comme le rosier "Iceberg", à fleurs blanches. Plantez-le aussi en compagnie de la lavande à feuillage argenté, et de graminées tels la fétuque bleutée (Festuca mairei) et le Pennisetum "japonicum"

(extraits d'une fiche de la collection "Guide Pratique du Jardinier" reçue en échantillon par la poste)

 

Lilli Marlène

Obtenteur : Kordes

La fleur : moyennement double, elle est rouge sang velouté laissant apparaître les étamines jaunes lors de son complet épanouissement. A noter : sa couleur résiste bien aux rayons du soleil, du bouton jusqu’à la fanaison. Le rosier : très florifère, il forme un buisson de 0,70m de hauteur, de bonne tenue. Attention il est assez sensible à l’oïdium. Son feuillage est vert brillant.

Toujours d’actualité, ce rosier est intéressant par l’abondance des a floraison et la dimension des bouquets qui illuminent le massif.

Roses, 100 roses pour répondre à tous vos besoins, Daniel Brochard, Hachette, 1998

 

 Classement de sites, inscrivez le vôtre !

24/03/05